Les boxes : cultiver chez soi, en intérieur

Jardiner chez soi, ou commencer une culture indoor, demande un minimum d’espace et d’installation au préalable. Et le plus courant reste d’installer une box. Découvrons ensemble de quoi il s’agit et comment s’y prendre.

Qu’est-ce qu’une « box » ?

En culture d’intérieur, une box est une tente ou une chambre de culture. Dedans, en reproduisant les conditions climatiques de l’extérieur, on y fait par exemple sa propre culture de tomates, d’herbes aromatiques ou d’orchidées. Vous pouvez la placer chez vous, dans une pièce, au sous-sol ou dans votre garage, là où la température demeure constante.

>>> voir exemples de chambres horticoles : Cristal Room Secret Jardin 60, Grow-Tent Silver 40, Superbox Mylar 80, Ecotent 150


Comment est-elle constituée ?

Une chambre de culture est composée de toile (renforcée ou non), maintenue au moyen de barres en métal jointes par des raccords en plastique ou en métal. Munie le plus souvent d’une ou plusieurs portes refermables avec fermeture-éclair, elle est généralement noire, hermétique et étanche. Cela dans le but de recréer dans votre maison les conditions externes proches de la nature. Ainsi conçue, elle permet d’instaurer et de contrôler un certain climat sans gêne de l’extérieur (vous êtes le maître des saisons) :


Sa matière interne, faite de mylar ou d’une simple bâche blanche, permet de réfléchir la lumière de vos ampoules horticoles (amplifiée par des réflecteurs). Ce revêtement favorise également une conservation de la chaleur appréciable pour les plantes.
De plus, selon la marque ou le modèle, la tente d’un hydroculteur se voit équipée de petites fenêtres, de trous ou chaussettes (genre de « poches trouées ») : il s’agit de passages pour câbles et branchements, ainsi que pour l’extraction/l’intraction de l’air et pour faciliter le passage des gaines de ventilation.

Bien sûr, en investissant un peu plus, vous pourrez trouver des modèles plus résistants qui offrent d’autres options en plus :

  • - dimension plus conséquentes,
  • - pochettes de rangement,
  • - lanières de suspension pour fixer une lampe,
  • - des portes latérales,
  • - des grilles d’aération,
  • - des étages,
  • - des séparations pour avoir 2 tentes en 1, voire plus, etc… 
  • - à structure rigide, pensées comme de véritables armoires


>>> découvrir Secret Jardin (grande taille), Dark Propagator 120 2.5, Superbox 150,tente « armoire » G-Tools

Il existe une autre alternative consistant à avoir une « chambre en dur » pour faire pousser son jardin d’intérieur. Il s’agit d’investir directement une de vos pièces et/ou d’y placer des cloisons solides. Solution parant au problème d’insonorisation et à la gêne causée à vos voisins ou votre propre confort. En effet, une toile est moins efficace contre les nuisances sonores que produit par exemple un système de ventilation (bruit d’extracteurs) ou l’éclairage (bruit du ballast). Aussi, en phase de floraison, les plantes peuvent à sentir plus ou moins fort. Pensez à vous équiper pour le traitement des odeurs (avec un filtre à charbon, par exemple).


Comment savoir où placer et aménager sa box ?

Tout dépend du type de jardin d’intérieur que vous désirez créer et de l’espace dont vous disposez chez vous. Car il faut prendre en considération qu’une tente possède de base un certain volume, même la plus petite. Votre espace de culture doit donc être réfléchi en amont.
La hauteur minimale requise pour une chambre de culture est d’environ 1,40 m. A noter que, à cause des pots, les plantes sont surélevées d’au moins 30 cm par rapport au sol. Et que l’éclairage doit être suspendu à une distante d’environ 30 cm du toit de votre tente. Ajoutez à cela la distance plante-éclairage.

Une tente peut avoir plusieurs tailles, à choisir selon vos besoins. La hauteur la plus confortable étant 2m, elle vous donne assez de marge pour ne pas vous limiter. Parce qu’il faut penser à l’épanouissement de vos plantes. Et oui, car un jardin de pousses ou de plantes-mères en période de croissance prend moins d’espace qu’en phase de floraison.

Voilà pourquoi, pour une culture permanente, il est recommandé de posséder un espace pour la croissance et un autre dédié à la floraison. Pour se faire, quelques solutions :

  • - l’une d’elles consiste à séparer l’espace de culture en deux, si l’espace de la box le permet. La translation des pots d’un aménagement pour la croissance à celui de la floraison nécessite davantage de place, de pratique et d’investissement. Cette installation peut se faire au fur et à mesure mais il est bon de s’y préparer au début de votre culture.
  • - Une autre demande encore plus d’espace, et d’expérience : une chambre pour la croissance et une chambre pour la floraison. Pour de bons résultats, il faudra alors gérer deux climats différents simultanément.
  • - Ou encore, comme mentionnées plus haut, les Grow-Tent Dual Silver 2 en 1 avec un espace de croissance en-dessous d’un plus grand prévu pour la floraison. Il est aussi possible de compter plus de compartiments dans une tente : nous en avons l’exemple avec le type Lodge de Secret Jardin.


Que peut-il y avoir dans une box ?

Exemple de tente de culture dédiée à la croissance
(où il est possible d'y mettre des germinations, des boutures, et/ou des plantes-mères) :

- température : entre 20°C et 25°C le jour – autour de 18°C la nuit
- taux d'hygrométrie : entre 50% et 70%
- éclairage : lumière froide/bleue sous réflecteur (vitré, ventilé, ou cooltube), avec par exemple une lampe double fluo-compact 110W, MH, néons, une Ecolight, ou des Leds
- climat : extracteurs, ventilateurs, filtre à charbon...
etc...


Exemple de tente de culture dédiée à la floraison :

- température : entre 25°C et 27°C le jour – autour de 18°C la nuit
- taux d'hygrométrie : entre 40% et 60%
- éclairage : lumière chaude/rouge sous réflecteur (vitré, ventilé, ou cooltube), avec par exemple une lampe HPS 400W, ou des Leds
- climat : extracteurs, ventilateurs, filtre à charbon...
etc...

Maintenant que vous avez les bases, il ne vous reste plus qu’à vous lancer ! Pour plus d’information, nous vous conseillons les guides pour débutant Initiation à l’hydroponie (Réussir en intérieur) ou le très complet L’hydroponie pour tous qui feront de vous le maître de l’hydroponie !


Faites rimer Hydroponie, avec Economies, grâce à Indoor Discount !


Haut