Introduction à la culture hydroponique

Vous souhaitez démarrer votre première culture hydroponique mais vous ne savez pas par quoi commencer ? Vous êtes à la recherche d’une nouvelle méthode de culture qui vous permettrai d’avoir un contrôle plus approfondi sur vos plantes ? Cette page a pour vocation de vous donner les bases de l’hydroponie

Qu’est-ce que la culture hydroponique ?

Pour faire simple, l’hydroponie se définie par la culture de plantes terrestre réalisée à l’aide de substances nutritives, sans support d’un sol. On préfèrera alors l’utilisation d’un substrat neutre ou inerte (sans apport de nutriment ) de manière à pouvoir optimiser au mieux l’apport à vos plantes en eau, en nutriment et surtout en oxygène. Aux yeux du plus grand nombre, l’hydroponie se taille parfois une mauvaise réputation, on parle volontiers de culture artificielle qui produit des tomates sans goût ou bien de rose sans parfum. Cette mauvaise réputation vient avant tout de l’utilisation commerciale de ce procédé, favorisant le rendement financier au détriment de la qualité du produit. Mais heureusement, la culture hydroponique a bien plus à offrir qu’il n’y parait. On pourrait même aller jusqu’à parler de révolution du jardinage ! En effet, la culture hydroponique offre un contrôle sur un élément capital de la plante qui n’est pas accessible dans la culture en terre : le système racinaire. Il devient alors très facile pour un grower d’augmenter nettement ses récoltes, sans pour autant oublier goût et saveur voire même, à les optimiser pour peu que ce dernier connaissent toute les subtilités de cette méthode de culture.

Qu’est-ce qu’un système hydroponique ouvert ou fermé ? 

Un système hydroponique ouvert est la solution la plus utilisé par les producteurs commerciaux. Les plantes sont cultivées sur des pains de laine de roche et arrosé régulièrement par la solution nutritive sans être récupérée. Cette technique présente l’avantage d’être peu coûteuse en installation mais engendre beaucoup de gaspillage que ce soit en engrais comme en eau. L’alternative réside dans ce que l’on appelle le système hydroponique fermé qui consiste à faire circuler la solution nutritive du réservoir à la plante avant de revenir au réservoir. De cette façon, toute l’eau est absorbée par la plante ce qui diminue grandement le gaspillage, sans parler des retombées écologique réduit. 

Quelle est la différence entre l’hydroponie active et passive ? 

L’hydroponie passive se caractérise par une absence de pompe à eau ou d’air. La plante est placée dans un substrat inerte au-dessus d’un réservoir de solution nutritive. Cette dernière est amenée à la plante par capillarité. Cette technique présente le gros désavantage de laisser l’eau stagner dans le réservoir, ce qui entraine le développement de micro-organismes qui peuvent s’avérer dangereux pour vos plantes. C’est pourquoi nous vous recommandons l’utilisation d’un système hydroponique actif qui consiste à faire circuler l’eau en continue entre la plante et le réservoir à l’aide d’une pompe à air ou à eau. La solution nutritive est alors chargée en oxygène ce qui favorise l’assimilation des nutriments par les racines. Il s’agit là de la forme la plus efficace d’hydroponie.

Attention toutefois à veiller au bon état de votre matériel et aux coupures de courant qui peuvent s’avérer fatale pour votre culture.

Comment choisir votre système hydroponique ?

Maintenant que vous êtes incollable sur les différentes méthodes de culture hydroponique, il ne reste plus qu’à vous lancer ! Mais pas si vite, il vous reste maintenant à choisir le système de culture qui vous convient le plus. Il en existe pour toutes les préférences et pour tous les budgets, nous ne nous intéresserons toutefois qu’au système dit actif.

La table à marée

Il s’agit du système le plus simple, populaire et efficace. L’irrigation se fait par alternance du remplissage et du drainage. Les plantes sont placées dans des cubes de laine de roche, eux-mêmes placés sur un plateau de culture contenant 2 à 5cm de solution nutritive, cette dernière s’évacue vers le réservoir pendant qu’une pompe inonde le plateau. Cela a pour but de créer un appel d’air dans les cubes de laine de roche qui apporte de l’oxygène dans les racines, favorisant ainsi le bon développement de la plante. Parmi les représentant de cette méthode de culture, nous vous conseillons l’Ebb & Flow de Platinium Hydroponics ou encore l’Ebb & Flood de Nutriculture.

>>> Découvrir l'Ebb & Flow de Platinium Hydroponics

>>> Découvrir l'Ebb & Flood de Nutriculture

Les systèmes NFT

Les semis et les boutures sont placés sur une nappe absorbante reposant au fond d’un plateau couvert. La solution nutritive s’écoule le long du plateau, baignant au passage les racines avant de s’égoutter dans le réservoir. Cela apporte une grosse quantité d’oxygène aux racines qui restent constamment irriguées. La gamme multi-ducts de Nutriculture en est un bon représentant. Mais vous pouvez aussi choisir de créer vous-même votre système grâce aux nombreux réservoirs, tables de récupérations et films NFT disponible dans notre catalogue.

>>> Découvrir notre catalogue pièces détachées de système de culture

Le goutte à goutte sur billes d’argile 

Parfait pour les amateurs, cette méthode est très simple d’utilisation. La plante pousse dans un pot rempli de billes d’argile qui est irrigué au goutte à goutte.  Une fois drainé par le support, la solution retombe dans le réservoir et ainsi de suite. Nous vous proposons ce genre de système de culture pour des plantes individuelles avec le Pousspouss Hydro de chez CIS ou encore le Waterfarm de chez GHE, parfait pour les plantes mère. Mais il existe aussi des systèmes regroupant plusieurs pots pour un même réservoir, c’est le cas par exemple du Wilma de nutriculture ou encore la gamme IWS

>>> Découvrir la gamme Wilma de Nutriculture

l’aeroponie

Ici, plus besoin de substrat, les racines sont en suspension et pulvérisé régulièrement par la solution nutritive. Il s’agit de la méthode proposant une absorption maximal pour vos plantes. Veillez toutefois à être très rigoureux sur le pH et l’EC de votre solution nutritive car il n’y aura aucun substrat pour faire tampon en cas de déséquilibre. Parmi les systèmes disponible, l’ Aerotop de Platinium Hydroponics ou l’ Aeroflo de chez GHE vous feront profiter d’un rendement maximal. Le système AeroGarden sera quant à lui un très bon début pour cerner les enjeux de la culture aéroponique.

Pour plus d'infos sur l'aéroponie, visitez la page " La culture en aéroponie "

>>> Découvrir l'Aeroflo de GHE

>>> Découvrir l'Aerotop de Platinium Hydroponics

Nous vous conseillons aussi l’utilisation d’un osmoseur tel que ceux proposé par la marque GrowMax Water.

>>> Découvrir le catalogue d'osmoseurs et filtres

Maintenant que vous avez les bases, il ne vous reste plus qu’à vous lancer ! Pour plus d’information, nous vous conseillons le guide pour débutant initiation à l’hydroponie  ou le très complet  L’hydroponie pour tous qui feront de vous le maître de l’hydroponie !


Haut