Savoir manipuler la température, l'humidité et le CO2

Dans la culture d’intérieur, la ventilation est un élément incontournable pour quiconque souhaite réussir sa culture. Sans système de ventilation efficace, votre chambre de culture risque fort de se transformer en véritable four. Inutile de préciser que cela sonnera fin de vos plantes.  Il vous sera aussi important d’instaurer un niveau d’humidité satisfaisant pour votre culture.

Quel est le rôle de l’humidité dans une culture ?

Nous allons commencer par la partie la plus délicate de l’élaboration de votre système de ventilation.

Au cours de son développement, la plante va nécessiter différent niveau d’humidité. Ainsi, les boutures ont besoin de 90% d’humidité en moyenne à côté de 60% pour les graines en germination. Il est généralement admis que le taux d’humidité idéal pour une plante en pleine croissance se situe entre 65 et 75% d’humidité. Enfin, la période de floraison va devoir s’accompagner d’un air plus sec car il vous faudra baisser l’humidité jusqu’à 50% pour empêcher le développement de moisissure.

Le niveau d’humidité est très compliqué à contrôler dans une chambre de culture car il demande un véritable équilibre entre la température et la puissance d’extraction. Indoor Discount vous propose néanmoins un certain nombre d’accessoires vous permettant de contrôler, augmenter et / ou diminué l’humidité de votre espace de culture.

>>> Découvrir l'humidificateur Ultra Mist

>>> Déshumidificateur d’air

Sachez toutefois que le taux d’humidité va essentiellement dépendre de l’association de votre éclairage et de votre extraction. Lorsque vos lampes sont s’éteigne par exemple, il est recommandée  de laisser l’extracteur tourner quelques minutes afin d’éliminer l’excès d’humidité avant qu’il ne se dépose sur vos plantes et donc favoriser le développement de pathogène. Il sera aussi nécessaire de faire démarrer votre extracteur un peu après avoir allumé votre lampe pour que l’humidité et le CO² généré pendant la nuit ne soit pas retiré trop vite.

Quel est l’importance d’un extracteur et d’un intracteur ? 

Une bonne circulation de l’air est indispensable pour que plantes puissent bénéficier du meilleur environnement. Il est donc important de renouveler l’air de votre chambre de culture de manière régulière.

>>>> voir la page extraction/intraction

Quel est le rôle du CO2 dans une culture d’intérieur ?

Dans un jardin d’intérieur comme en extérieur, les plantes ont besoin de CO2 (Dioxyde de Carbone) afin d’activer leur processus de photosynthèse qui va leur permettre de se nourrir de la lumière émise par le soleil ou votre ampoule. C’est comme cela que la plante va se gorger de composé organique comme le glucide qui pourra être diffusé par le biais de la chaîne alimentaire.  Le CO2 est ensuite transformé en O2 (Oxygène) par la plante avant d’être rejeté dans l’atmosphère.

Parallèlement à cela, les plantes effectuent un phénomène que la plupart des gens ignorent : Elles respirent. En effet, les plantes, tout comme les autres êtres vivant de cette planète, consomme de l’oxygène. Elles absorbent le CO2 pour la photosynthèse mais en rejette aussi en respirant. Bien évidemment, la quantité d’oxygène rejeté est bien supérieure au CO2 émis.

Les plantes supportent donc très bien l’apport de CO2 car cela va être déterminant pour la photosynthèse, attention toutefois à ne pas dépasser les 1000 ppm (masse par million, 1 ppm = 1 mg/kg). La température idéale pour l’absorption de CO2 se situant au-dessus de 25°C.

Il est important là encore de bien renouveler l’air de votre espace de culture.

>>> Voir les générateurs de CO2

La gestion des odeurs

La gestion des odeurs est aussi un aspect non négligeable de la culture en intérieur. En effet, si vous apprécier l’odeur de votre culture de menthe, ce ne sera peut-être pas du goût de votre voisin. Sachez qu’il existe de nombreuses astuces pour minimiser au mieux les odeurs produites par votre culture.

L’ioniseur 

Il s’agit d’un appareil électrique générant des molécules très réactives qui vont se mélanger avec celle de votre espace de culture. Cela aura pour effet de supprimer les odeurs.

>>>Découvrir l'Ioniseur Watson AirButler 15m²

Le désodorisant

Classique mais efficace, les désodorisants liquides ou en gel peuvent être utilisé en complément ou seul.

Le filtre à charbon

Il s’agit de la méthode la plus répandu dans le traitement des odeurs. Le filtre à charbon retient près de 95% des molécules biologique.

>>> Plus d’info sur la page filtre à charbon

Quel équipement choisir une ventilation efficace ?

Maintenant que nous avons passez en revu différents aspect de la ventilation. Indoor Discount vous propose un certain nombre d’article qui vous serons utile dans la confection de votre système de ventilation.

Vous devrez donc vous équiper:

>>> Pour le contrôle du climat: 1 Thermo/Hygromètre

>>> Pour automatiser le cycle de ventilation: 1 timer/minuteur

>>> Pour générer un brassement de l'air dans l'espace de culture: 1 venilateur

>>> Pour renouveler l'air de l'espace de culture: 1 extracteur

>>> Pour réduire la chaleur émise par votre ampoule MH ou HPS: Le réflecteur vitré/ventilé SuperCool 200mm

>>> Enfin, des gaines afin de relier tout les éléments. Winflex vous propose sa gamme Virgin Phonique, la gaine silencieuse

Chaque espace de culture étant différent, il n'appartient qu'a vous de déterminer les éléments dont vous aurez besoin et d'adapter votre éclairage en conséquence.


Haut